Blast of Silence

Affiche Blast of silenceUn film de Allen BARON

Avec Allen Baron, Molly McCarthy, Larry Tucker

USA, 1961, 1H17, DCP

Visa:115751

Sortie le 6 décembre

EN VERSION RESTAURÉE

Retiré des affaires depuis quelques temps, Frankie Bono, tueur à gages, revient à New York pour un dernier contrat : l’assassinat d’un gangster de moyenne envergure.Lors de sa traque, il s’emploie à éviter tout contact avec sa future victime.Mais excédé et distrait par sa rencontre avec une vieille connaissance, il va commettre une nouvelle erreur…
A propos

Cinquante-six ans après sa réalisation, en 1961, et sa présentation au Festival de Cannes, ressurgit un thriller plus noir que son destin, Baby Boy Frankie , qui reprend son titre original Blast of Silence. Ce film est le grand œuvre d’Allen Baron – acteur, réalisateur, scénariste – à peu près aussi méconnu que son film, comme s’il avait épuisé tout son génie dans le New York qu’il nous donne à voir : noir et blanc comme l’hiver à Manhattan, glacial comme le vent mauvais des interstices, glauque comme le mal qui habite les gangsters. Unique par l’étrangeté de son genre, ce thriller psychologique est l’introspection existentielle d’un homme qui sait qu’il est trop tard : sa fin est écrite.

Blast of Silence reprend tous les ingrédients du polar noir américain. Un tueur à gage, de retour dans la ville qui l’a vu naître, a rendez-vous avec son destin. Son dernier contrat aura l’issue tragique attendue par lui, et par nous. Tout est là, dans cette tragédie classique, comme dans un récit mythologique.
Et pourtant tout nous surprend, nous tient en haleine. La beauté sublime des images, la noirceur de l’introspection déversée par la voix off du tueur, la modernité et l’inventivité de la réalisation.

Mal avec lui-même, mal avec les autres, le héros nous entraîne dans un dernier voyage, au bout de ce que l’humanité peut avoir d’infernal.

”Un de mes films préférés sur New York.”

MARTIN SCORSESE